2 à 3 choses à savoir sur l'or

L’or:

C’est un métal précieux de couleur jaune et qui est connu et travaillé par l’homme depuis l’Egypte ancienne.
C’est un élément chimique dont le symbole est « Au » et dont le numéro atomique est le 79. Son nom vient du latin « Aurum ».


La proportion d’or pur dans un alliage est exprimé en carat, symbolisé par la lettre K ou C. Attention à ne pas le confondre avec le carat, unité de mesure des pierres précieuses et fines.

L’or pur est titré à 24 carats. Il existe un or à 22 carats C’est un or très jaune, tel que l’on peut le voir en Inde et dans les émirats arabes. Cette couleur n’est pas prisée en occident et on lui préfère l’or 18 carats. Le 18 carats signifie qu’il y a 18 parts d’or sur 24. Il est titré à 750 millièmes. Le reste est composé d’autres métaux comme l’argent et le cuivre.

L’or peut aussi être titré à 14 ou 9 carats, ce qui le rend plus abordable. L’or 14 carats est titré à 585 millièmes.


L’or est de couleur jaune naturellement mais il est possible par des alliages avec d’autres métaux d’avoir de l’or blanc, rose, vert, rouge et même bleu ! On va allier à l ‘or une plus ou moins grande quantité d’autres métaux afin d’en changer la couleur. L’or blanc renferme de l’argent et du palladium. L’or rose, une plus grande quantité de cuivre. Dans l’or rouge la quantité de cuivre sera encore plus importante.


Entretien de l’or :

L’or au contraire de l’argent est un métal inaltérable et dont la couleur jaune dure dans le temps et ne s’oxyde pas. L’or est certes inaltérable mais sa brillance peut se ternir avec le temps et les divers frottements. 

Il existe différents moyens afin de faire briller ses bijoux en or. Le plus simple et accessible reste le bicarbonate de soude. On va frotter toujours délicatement son bijou avec ses mains mouillées trempées dans le bicarbonate.

Pour nettoyer les parties incrustées de saletés, on va faire tremper son bijou dans une eau tiède savonneuse et ensuite passer une brosse à dents souple là où la saleté s’est incrustée.

Si votre bijou est vraiment terne et a perdu de sa brillance, il est toujours possible de demander à un bijoutier de le repolir. Le bijoutier peut aussi nettoyer le bijou à l’aide d’un bain à ultrasons, néanmoins cette méthode est déconseillée sur certaines pierres fragiles comme l’émeraude ou l’opale.


Il existe aussi dans le commerce des lingettes pré imprégné de produits spéciales bijoux ou des chiffons type chamoisine pour bijoux.


Pour les bijoux en or blanc ou rose, il est possible que la couleur ternisse un peu et il possible de s’adresser à son bijoutier afin d’y remédier.


Réglementation de l’or pour la France.


Les professionnels de la bijouterie, qui détiennent de l’or dans le cadre de leur activité sont soumis à des obligations permettant de garantir les métaux précieux par le poinçonnage ( marque en creux dans le métal) et leur provenance par une déclaration d’existence auprès des douanes françaises ainsi que la tenue d’un livre de police.


Toute personne qui désire commencer une activité qui implique la détention de matière d’or, d’argent ou de platine doit s’enregistrer auprès du bureau de la garantie des douanes françaises, par une déclaration d’existence.


Les ouvrages commercialisés en France, même si fabriqués à l’étranger doivent être conformes aux titres légaux, à savoir le 24, 18, 14 et 9 carats.


La réglementation française exige pour un bijou en or de plus de 3 grammes un poinçon dit de garantie de l’Etat et qui est représenté par une tête d’aigle regardant vers la droite si le bijou est en or 18 carats.

Pour un bijou 14 carats le poinçon représente une coquille. En sont donc dispensés les bijoux en or de moins de 3 grammes. Cette réglementation s’applique même si le bijou est fabriqué à l’étranger !

Tableau récapitulatif des différents poinçons
Les bijoux en or qui sont fabriqués à l’étranger et importés en France doivent avoir le poinçon dit de « responsabilité » ou « poinçon d’importateur » et ce, quel que soit le poids du bijou. Ce poinçon est à demander au bureau de la garantie des douanes françaises. Chaque poinçon est propre à son propriétaire et permet de l’identifier. Il se compose d’initiales et d’un dessin, le tout dans un ovale.

RELATED POST